Sevrage tabagique : en quoi un psychologue peut aider ?

Sevrage tabagique : en quoi un psychologue peut aider ?

Le tabagisme constitue l’un plus des grands problèmes de santé publique au monde. Considéré actuellement comme la principale cause évitable de décès et de maladies chroniques, il est un énorme fardeau économique pour le fumeur. Il reste cependant réversible quand il est pris en charge par des professionnels tels que les psychologues. En quoi le psychologue peut-il aider dans le sevrage tabagique ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Quels sont les rôles que peut jouer un psychologue dans le sevrage au tabac ?

L’accompagnement et le soutien représentent généralement les deux piliers de la prise en charge des fumeurs qui aspirent au sevrage tabagique. De ce fait, pour arrêter de fumer, consulter un psychologue en addictologie tel que Mme Anno à Brunoy est l’une des meilleures solutions. En effet, ce professionnel peut aider le fumeur à :

Trouver la motivation nécessaire pour recourir au sevrage tabagique

Pour arrêter de fumer, il faut que le désir d’arrêter soit suffisamment fort pour permettre de passer à l’action. Le psychologue détient les compétences nécessaires pour l’aider à prendre conscience de son problème. Ceci, bien sûr en respectant le rythme du patient, ses résistances et aussi en augmentant son sentiment d’efficacité personnelle. Il pourra de cette manière l’amener à pleinement s’investir dans son sevrage.

Apprendre à vivre sans cigarette

Les risques de rechutes sont omniprésents auprès des anciens fumeurs. Ceci est dû à l’aspect réel de l’acte. En effet, en plus d’être une dépendance physique et psychique, fumer intègre les comportements du fumeur. Celui-ci se retrouve donc pris au piège dans les petits évènements du quotidien qu’il réalisait une cigarette en main. Le psychologue dispose des ressources nécessaires pour mettre un terme à ce conditionnement.

Grâce aux outils ainsi qu’aux thérapies cognitives et comportementales, le fumeur pourra à l’avenir dépasser son envie de fumer. Il aide aussi les patients à mettre en place leur propre stratégie de sevrage tabagique.

Supporter de vivre sans cigarette

L’un des rôles majeurs de cet objet dans la vie du fumeur, c’est de l’aider à supporter les frustrations de la vie. Il s’agit notamment de la solitude, des insatisfactions, des angoisses, etc. Le psychologue pourra dans ce cas lui apporter le soutien psychologique indispensable qui lui permettra de faire un profond travail sur lui-même. Il pourra de cette manière se rendre compte qu’il lui est bien possible de vivre pleinement sans la cigarette.

Cet accompagnement du patient prend parfois en compte l’abandon momentané du sevrage. Il s’investira à l’aider à se reconstruire autrement, à se débarrasser de ses phobies, anxiété et dépression.

Quelle autre solution adopter pour se défaire de cette addiction ?

Le soutien est primordial dans l’arrêt du tabac. En effet, pour arrêter de fumer, l’ancien fumeur a besoin d’être encouragé et motivé. Il a aussi besoin que ses proches l’entourent de bienveillance et d’attention. Étant donné que les risques de rechutes sont toujours présents après l’arrêt, il faut par conséquent faire attention aux personnes qui l’entourent. Ce n’est que de cette manière que le travail de tout un chacun et principalement celui du psychologue pourra porter ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.