Êtes-vous avec le bon psychothérapeute ? 

psychothérapeute 

Les consultations chez le psychologue ne sont pas toujours recouvertes par la sécurité sociale. Étant donné le prix des séances, il est important de savoir si vous êtes avec un professionnel qui vaut la peine de payer. Voici quelques indices qui vous permettent de le reconnaître.

Un bon psychologue doit avoir une attitude neutre et professionnelle

Vous saurez dès le premier rendez-vous si vous êtes avec un psychothérapeute « sérieux ». L’accueil doit être professionnel et se faire dans un lieu approprié pour le métier. D’emblée, le spécialiste de l’équilibre mental vous explique ce qu’il a à vous proposer. Il peut résumer en quelques phrases le déroulement de la séance, la durée d’une thérapie ou les avantages d’un traitement. De toutes les manières, cet expert ne devrait en aucun cas vous juger. Il doit mener un bref discours dans ce cens. Une attitude neutre s’illustre par un visage fermé, mais toujours agréable. Le praticien devrait éviter toute familiarité. Cela dit, il réussit à vous mettre à votre aise et à comprendre votre situation. Chaque cas est unique et le démêlage dépend du contexte. Un psy qui connaît la solution avant d’entendre le problème est à écarter. C’est aussi le cas pour celui qui a une formule toute prête à proposer.

L’efficacité de la séance se juge par les résultats palpables

Si la séance se déroule normalement, vous allez ressentir un soulagement à chaque fois que vous sortez du cabinet. Dans le meilleur des cas, votre situation se stabilise. Cela peut être un stress persistant dû au travail ou une anxiété suite à une épreuve personnelle que vous traversez. Toutefois, il faudra aussi du discernement. Certains patients enchaînent les psychologues sans trouver une amélioration. Cela peut découler d’un manque de volonté de leur part. La peur ou un trouble interne nécessite parfois une autre approche. En effet, chaque praticien a sa propre manière d’agir face à un cas. Certaines sont efficaces dès les premiers rendez-vous. Des programmes demandent beaucoup plus de temps pour effectivement « guérir » le patient. Pensez à essayer les propositions de https://psy-karinedenza.com/. Le cabinet suggère l’hypnose et la psychanalyse pour compléter les thérapies classiques.

Le spécialiste se garde de se laisser aller en consultation

Parfois, trouver un bon psychologue relève d’une mission impossible. Par contre, vous aurez beaucoup plus de facilité à reconnaître les professionnels qui doivent encore s’améliorer. Ces praticiens enchaînent les imprudences. Ils cumulent les gestes qui mettent leurs clients mal à l’aise. Certains continuent de parler au téléphone pendant la séance. D’autres mangent leurs déjeuners ou boivent l’apéritif. Il y a également ceux qui font la conversation en dévoilant le cas d’autres patients. Les pires psys font semblant de s’intéresser à leurs interlocuteurs. Inversement, les plus bavards accaparent la discussion. Comme pour l’avocat, le psychologue doit réguler son débit de parole. Il se garde de parler à outrance et faire preuve de familiarité. Bref, si vous ressentez un sentiment négatif vous submerger, ce que vous vous trouvez encore devant le mauvais spécialiste. C’est également le cas lorsque vous n’éprouvez aucun déclic jusqu’à la troisième séance. Portez-vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *